La pêche > La pêche en rivières


Des truites sauvages dans nos rivières…

.
L’Artense offre près de 700 km de ruisseaux et rivières de 1ère catégorie riches en vairons, goujons et surtout truites farios sauvages que vous pourrez pêcher à la mouche, au vairon, au toc ou au lancer.

Les poissons étant parfois capricieux, ce seront les conditions climatiques et les niveaux d’eau du moment qui guideront votre choix de technique de pêche.

 

 

LES RUISSEAUX

L’eau Verte, les ruisseaux du Tact et des Granges, la Tialle…

Ce sont les plus connus des nombreux ruisseaux appelés “rases” qui prennent leurs sources dans le massif du Sancy.
Vous les pêcherez principalement aux appâts naturels avec une barre de 7 à 8 mètres, une canne téléréglable ou à fil intérieur.

Ils sont bien peuplés de petites truites noires typiques de nos montagnes qui dépassent rarement les 30 cm.

En fonction des saisons, adaptez-vous : vers, vairons, mouches noires, sauterelles, grillons…
Sur tous les coups d’eau, tout est bon !

 

LES RIVIERES

La Tarentaine, la Rhue, la Dordogne, la Sumène…

Des rivières aux cours souvent modifiés par les barrages mais affichant des parcours variés de montagnes et de plaines, où vous pourrez jouer de toutes les techniques pour prendre de beaux poissons.

  •  La Tarentaine
    A 10 mn du centre de pêche de Lastioulles, en amont de Champs-sur-Tarentaine. Largeur : 3 à 6 mètres.
    Rivière sauvage composée de gros blocs sur tout le cours et essentiellement en amont. Accès assez facile jusqu’à la forêt de Gravière, puis peu nombreux et difficiles jusqu’à Champs-sur-Tarentaine, courants rapides. En aval de Champs-sur-Tarentaine, bon parcours pour la pêche à la mouche, accès facile. Bonne rivière à truites.
  • La Grande Rhue (aval confluence Petite Rhue)
    A 10 mn du centre de pêche de Lastioulles, à proximité de Cheyssac. Largeur : 8 à 12 mètres.
    Aspect de gorges sur tout son parcours. Facile d’accès du pont de Castellane (amont de Coindre) à Sarrans. Accès facile en aval, parcours réservé à des pêcheurs sportifs prévenus. Truites de taille importante. Populations d’écrevisses signal intéressantes.
  • La Rhue
    A 15 mn du centre de pêche de Lastioulles, à proximité de Condat. Largeur : 4 à 7 mètres.
    D’accès assez facile, c’est une succession de beaux plats, jolies cascades et radiers sans fin qui vont vous permettre de pêcher à toutes les techniques, que ce soit au toc, à la mouche, aux vairons, aux leurres pour espérer prendre de belles truites sauvages.
  • La Sumène
    A 15 mn du centre de pêche de Lastioulles, à proximité d’Antignac. Largeur : 3 à 6 mètres.
    La Fédération de Pêche du Cantal a créé un parcours truites NO KILL de 1.2 km à l’amont du village de Vendes. Pêche toutes techniques avec 1 hameçon simple ardillon écrasé.
    Belle rivière d’accès facile, riche en truites et vairons.

 

Quelques recommandations…

 __

 

La grande liberté de pêcher tient en grande partie à la compréhension et à la gentillesse des riverains.
Montrez-vous courtois et respectueux de leurs biens.

Pensez à vérifier la météo et le niveau des eaux avant de vous aventurer dans les parcours les plus accidentés.

La règlementation du Cantal autorise le prélèvement de 6 truites par jour par pêcheur,
c’est énorme si vous êtes un pêcheur assidu…
Restez raisonnable et sachez protéger le milieu et les populations.

Respectez également la réglementation pour conserver ce patrimoine piscicole sans égal.

 

 

____________